La Résidence de France

JPEG

La propriété qui est aujourd’hui la Résidence de France a été construite en 1955 et achetée par la France en 1983.
Le mobilier date en majorité des années 1920-1950. De nombreux meubles ont été créés et estampillés par Jules LELEU (1883-1961), l’un des principaux ébénistes et décorateurs du style Art Déco.

Entrée principale

JPEG

Dans l’entrée se trouve une tapisserie d’Aubusson (1962) réalisée par René PERROT (1962-1979)
La table et le lustre sont de Jules LELEU (fin des années 40)

JPEG

Vestibule central

JPEG

Le bureau et le guéridon sont également de Jules LELEU (fin des années 40). Les deux fauteuils sont des années 20. La lampe bleue est de la Manufacture Nationale de Sèvres. Le lustre vert date des années 50. La peinture de Jean CRITON (né en 1930) a été réalisée en 1955.

JPEG

La salle à manger

JPEG

La table à manger, des années 30, peut accueillir de 12 à 20 convives. La tapisserie (1958) de la Manufacture Nationale des Gobelins est de Jean PICART-LEDOUX (1902-1982). Les appliques (1949) sont de Jules LELEU, qui a souvent travaillé avec Picart-LeDoux

JPEG

Diverses œuvres de Picart-LeDoux furent sélectionnées pour la décoration du paquebot Le France, dont l’immense tapisserie « Les Phases du temps » qui se trouvait dans le bar-fumoir de la Première classe (voir photo ci-contre).

JPEG

Le centre de table est une pièce intitulée « Les Fruits d’Or » (1924) de la sculptrice française Lucienne HEUVELMANS (1881-1944), œuvre en faïence de la Manufacture Nationale de Sèvres. Elle a été présentée lors de l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels de 1925 à Paris, qui a donné son nom au style Art Déco.

JPEG

Le vase marron sur la console et l’assiette bleue accrochée au mur sont également des œuvres de la Manufacture datant des années 20. Cette dernière est signée Jean SERRIÈRE (dessinateur) et Henri LASSERRE (céramiste)
JPEG

Premier salon

JPEG

Le « chiffonnier » est de Jules LELEU (années 40). La console sous la fenêtre est des années 50. Les cendriers sont de la Manufacture Nationale de Sèvres (années 50). Les lampes près des fenêtres sont aussi des années 50.

JPEG

L’aquarelle (1979) est du peintre guatémaltèco-américain Carlos LOARCA (né en 1937). Les chandeliers et le plateau en cristal sur la cheminée sont de la maison LALIQUE (modèle Auriac, 1950). Les estampes (l’une de 1928 et l’autre de 1963) sont de Kiyoshi HASEGAWA (1891-1980), un artiste japonais établi à Paris à partir de 1919. Le tapis est ancien et provient de Momostenango (Guatemala).

Les deux fauteuils, d’un modèle différent de ceux se trouvant dans le vestibule, sont de Maurice DUFRÊNE (1876-1955). Dufrêne a dessiné le modèle ci-contre pour le pavillon des Galeries Lafayette pour l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels de Paris en 1925.

JPEG

Deuxième salon et couloir

JPEG

Le bureau et son fauteuil sont de 1941. La grande lampe dans le coin au fond près de la baie vitrée, avec des motifs de ramages et d’oiseaux, est de la Manufacture Nationale de Sèvres.

JPEG

Les petites bergères bleues et les fauteuils « bridge » blancs sont d’un modèle célèbre de Jules LELEU, appelé « 1935 » et créé pour le Salon Français du Palais des Nations à Genève, cadeau de la France à la Société des Nations, aujourd’hui Organisation des Nations Unies.

JPEG

La table basse et la table à jeux sont aussi de Jules LELEU.
La tapisserie a été dessinée dans les années 1970 par Jean-Michel FOLON (1934-2005), un artiste célèbre pour avoir créé à cette époque le générique de la chaîne de télévision Antenne 2.

JPEG

Dans le couloir, la peinture « Chantier Naval » (1954) est de Gaston BALANDE (1880-1971). Sur la console de style Louis XVI, les petites statues en biscuit proviennent de la Manufacture Nationale de Sèvres, copies très répandues dans les résidences de France, réalisées à la fin XIX ou au début du XXème siècle, d’un modèle original du sculpteur FALCONNET (1716-1791), l’un des artistes préférés de la marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV.
La lampe TOUPIE en métal est une création contemporaine de Cédric RAGOT (1973-2015) réalisée pour Roche Bobois™

Dans la vitrine de style Louis XVI, on peut apercevoir plusieurs pièces du grand service de porcelaine bleue de la Manufacture Nationale de Sèvres, estamplllées de 1900 à 1927.
L’applique murale est d’un modèle de Jules LELEU différent de celui accroché dans la salle à manger. Les tapis anciens sont aussi de Momostenango.

JPEG

JPEG

Jardin

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 21/03/2016

Haut de page