Rubrique économique "Focus" : Olga Tercero

JPEG

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Olga Tercero et je suis guatémaltèque. J’ai été diplômée en administration des entreprises et j’ai obtenu un MBA. J’ai concentré ma carrière dans l’analyse de marché. Actuellement et depuis deux ans et demi, je travaille au sein d’ Ipsos pour en tant que présidente pour le Guatemala. Mon rôle englobe la région de l’Amérique centrale et des Caraïbes, se concentrant sur le développement de talents.

Pouvez-vous présenter IPSOS ?

IPSOS est une entreprise fondée en France avec 40 ans d’expérience. C’est la troisième plus grande société de recherche au niveau mondial et la numéro un si l’on considère uniquement le type d’études fondées sur des enquêtes. Nous en sommes fiers en tant que société indépendante et gérée par des professionnels de la recherche. Notre PDG est le fondateur d’IPSOS. IPSOS a commencé avec des clients qui souhaitaient se développer à l’international. En 2005, on s’est installé au Guatemala en faisant des études coordonnées par d’autres pays.

Comment voyez-vous le secteur des études de marchés au Guatemala ?

Le secteur des études de marchés s’est développé au Guatemala en ce que les sociétés multinationales comme locales, grandes, moyennes ou petites, les utilisent de plus en plus. Ils ne veulent pas investir sans information. Et cela parce que le coût d’une mauvaise décision sera plus élevé que le coût d’une étude de marché qui va les conduire à une décision plus éclairée pour son entreprise. Il y a beaucoup de concurrence pour le prix parce que les entreprises ont des budgets mais quand il y a un retour sur investissement de l’étude, les gens sont enclins à réaliser des études sur des questions clés. Il y a eu un changement culturel sur cette question. Il y a une confiance qui vient de la professionnalisation du marché au Guatemala.

Quelles sont les questions sur lesquelles se concentre IPSOS ? Qui sont vos clients ?

Ipsos propose son expertise dans des domaines de spécialisation : la publicité et les médias, la fidélité et la satisfaction, le marketing, l’opinion publique. Nos clients sont des entreprises locales et multinationales. Nous travaillons avec toutes sortes de secteurs tels que les biens de consommation, les produits pharmaceutiques, les banques, les promoteurs immobiliers, les agences de publicité et les médias, pour n’en citer que quelques-uns.

Quelles sont les particularités de travailler à IPSOS au Guatemala ? Quelles sont les techniques de recherche utilisées ?

Les particularités du Guatemala sont liées à la confiance dans l’étude, pour l’investissement qu’elle représente. Guatemala est en train de donner un pas important dans cette direction. Les méthodes que nous utilisons dépendent des besoins de nos clients : il existe des méthodes qui sont communes à tous les organismes de recherche. Nous excellons dans l’exécution, le service et la valeur ajoutée. Et il y a d’autres méthodes qui ont été développées par IPSOS dans le monde et que nous faisons de plus en plus chaque jour pour les besoins d’entreprises davantage sophistiquées. Nous avons apporté des méthodologies mondiales en Amérique latine, en Amérique centrale et des Caraïbes. Nous nous ajustons au marché local, pour rendre ces solutions accessibles à nos clients. Il y a aussi des entreprises locales qui souhaitent s’élargir au niveau régional ou mondial, et grâce à la présence d’IPSOS dans le monde, nous sommes en mesure de les soutenir dans leur.

Quels sont vos projets pour 2016 ?

En tant que leaders, nous devons innover. IPSOS, au niveau mondial comme en Amérique centrale et au Guatemala, nous croyons en notre philosophie "Games changers". Cela signifie que dans un monde technologique, de différentes générations, où les consommateurs ont accès à l’information comme jamais auparavant et aux multimédias, nous devons changer les règles du jeu. Nous adaptons la recherche. Nous allons nous concentrer plus sur des méthodologies appuyées par une expertise globale et locale, des méthodologies de pointe qui ont été développés pour le monde d’aujourd’hui.

Quelles sont vos impressions générales sur les conditions au Guatemala ? Quels conseils donneriez-vous aux Français qui souhaitent investir ou venir vivre au Guatemala ?

Le Guatemala a de bonnes conditions macroéconomiques. D’autre part, dans le pays, il y a une grande inégalité ; entre le niveau de vie d’une partie de la population riche et une population pauvre, en particulier dans les zones rurales. Il y a beaucoup à faire ; le pays a besoin de changements structurels.
Guatemala est un terrain fertile pour investir, mais pour cela il faut comprendre le marché, les institutions et les processus, mais encore une fois et j’insiste, c’est un marché qui a de nombreuses possibilités pour quelqu’un qui veut investir dans le pays. Le Guatemala est un pays qui présente de nombreux avantages tels que le climat, l’histoire, la nature, de beaux endroits et la chaleur de ses habitants.

Contact : http://www.ipsos.com/french/frontpage
PNG

Dernière modification : 21/07/2016

Haut de page